Logo ANAP
Ce site requiert l'activation de javascript pour être utilisé, merci de l'activer.
S'abonner

Méthode ♦ Kit de productions

Mettre en œuvre la démarche « patient debout » au bloc opératoire

Glossaire

REX
 475 vues

Depuis de nombreuses années, l’ensemble des établissements de santé français se sont engagés dans le virage ambulatoire, un mouvement qui est à l’origine d’une profonde mutation des organisations hospitalières. Ce mouvement est porté par les progrès médicaux et techniques et se traduit par la réduction des risques évitables pour les patients et des durées de séjour à l’hôpital.

Ces nouveaux modes de prise en charge ont fortement impacté toutes les étapes du parcours patient. C’est pourquoi, pour adapter les organisations à ces évolutions majeures, les médecins et les soignants interrogent et redéfinissent leurs organisations, en se mettant dans la peau du patient afin de mieux identifier ses attentes et ses besoins. Ils s’appuient alors sur l’expérience patient.

Dans ce contexte, la mise en œuvre de la démarche « Patient Debout » est une illustration concrète d’un mode de prise en charge innovant qui vise à améliorer la dignité et l’autonomie du patient. La mise en œuvre de cette démarche peut être une réponse à des enjeux d’efficience mais elle répond surtout à des enjeux d’amélioration du service rendu au patient.

Le circuit patient debout consiste à accompagner un patient qui marche jusqu’au bloc opératoire plutôt que couché sur un brancard.

Cette innovation modifie les organisations hospitalières : elle favorise l’implication du patient dans sa prise en charge, modifie les habitudes des personnels, notamment de par la présence de patients éveillés au bloc opératoire et redéfinit la logistique du bloc opératoire et des services chirurgicaux.

Elle interroge enfin les repères des médecins et des soignants, en redéfinissant le rapport avec le patient qui arrive au bloc non plus sur un brancard mais debout, qui retrouve alors sa place à la fois dans sa prise en charge et sur le lieu de soin.

Cible

  • Chef de bloc
  • Brancardiers
  • Chirurgiens
  • Médecins anesthésistes-réanimateurs
  • Les Cadres de l’UCA et des services de soins
  • La direction Qualité et Gestion des risques

Enjeux

  • Améliorer la qualité de la prise en charge du patient
  • Renforcer le respect de la dignité du patient
  • Proposer un mode de prise en charge innovant
  • Renforcer la relation soignant / soigné
  • Fluidifier le parcours du patient au bloc opératoire
  • Réfléchir et occuper différemment les espaces au bloc opératoire
  • Recentrer les soignants sur leur cœur de métier, le « prendre soin

Indicateurs de suivi

  • Part de patients arrivant debout au bloc opératoire sur le total de patients opérés
  • Nombre de spécialités concernées
  • Nombre d’évènements indésirables en lien avec la démarche « patient debout »
  • Taux de satisfaction des patients
  • Nombre de plaintes et réclamations en lien avec la démarche « patient debout »

Kit Outil / REX

Pré-requis

  • Portage institutionnel
  • Réflexion collective associant l’ensemble des parties prenantes concernées par la démarche
  • Accompagnement de la réorganisation

Clés de la réussite

  • Définir une organisation médicale et soignante partagée par tous et centrée sur le patient
  • Intégrer la démarche « Patient debout » dans le projet médical afin d’assurer un portage et un engagement institutionnel
  • Accompagner la montée en compétences des professionnels et anticiper les besoins de formation
  • Adapter la réflexion et le modèle organisationnel en fonction de la spécialité, du type de patient et du mode de prise en charge (enfant, adulte, personne âgée…)
  • Impliquer les équipes terrain et assurer une appropriation et un portage du projet
  • Prendre en compte les contraintes architecturales du bâti
  • Rendre plus efficiente les organisations spatiales dans une logique de parcours
  • Mener une réflexion sur la tenue de l’opéré
  • Porter une attention particulière aux délais de réalisation du projet pour laisser aux équipes le temps de se préparer aux nouvelles organisations
  • Mesurer les impacts de la démarche sur la qualité de la prise en charge du patient et les conditions de travail des professionnels

Thèmes et fiches associé

Actions pour la mise en œuvre

Etapes clés de la mise en place de la démarche « patient debout »

1. Mettre en place un pilotage dédié à la démarche

Tout d’abord, il est fondamental d’inscrire la démarche dans le projet médical de l’établissement et d’en assurer un portage et un suivi stratégique par la direction de l’établissement.

Comme dans toute démarche projet, une réflexion collective est nécessaire : la constitution d’un groupe de travail ou comité de pilotage représente une étape fondamentale pour le portage et le suivi opérationnel du projet. Ce groupe doit réunir un représentant de chaque métier intervenant dans le parcours du patient opéré. Ce groupe peut être composé de :

  • Chirurgiens
  • Anesthésistes
  • IBODE
  • IADE
  • Cadres du bloc et de l’UCA
  • Brancardier
  • Secrétaire
  • Représentant des usagers et/ou association de patient
  • Représentant de la direction

Les principales missions qui peuvent être attribuées au groupe projet sont notamment de :

  • Définir des objectifs quantitatifs et qualitatifs clairs et partagés par l’ensemble des acteurs
  • Définir et formaliser les règles de fonctionnement pour la prise en charge « patient debout »
  • Redéfinir le parcours de prise en charge à chaque étape
  • Recenser et suivre régulièrement les dysfonctionnements pour ajuster l’organisation

2. Définir le modèle organisationnel à mettre en place et formaliser les règles de fonctionnement

Tout d’abord, une analyse complète du circuit du patient jusqu’au bloc opératoire, étape par étape s’impose, pour déterminer les ajustements nécessaires à la mise en œuvre d’un circuit patient debout. Suite à cette analyse, la détermination du modèle organisationnel pour la démarche patient debout peut suivra les étapes suivantes :

2.1 Déterminer les critères de définition des patients éligibles :

La sélection des patients éligibles à un accompagnement « debout » est une étape cruciale dans la démarche projet. En effet, il s’agit de définir à la fois le profil de patients éligibles en fonction du type d’acte/chirurgie, tout en restant attentif tant aux retours des patients que des familles et des professionnels. Cette réflexion menée en collégiale avec l’ensemble du corps médico-soignant devra permettre de repositionner le patient au cœur de la démarche et ainsi rechercher le mode le plus adapté aux besoins, aux souhaits et à l’état de santé du patient. C’est pourquoi l’implication des représentants des usagers et/ou les associations de patients est primordial dès l’étape de constitution du groupe.

Le processus d’éligibilité des patients à la démarche peut reposer sur le principe général suivant : « toute personne entrée debout à l’hôpital peut entrer debout au bloc opératoire ».

L’arrivée debout au bloc opératoire peut être proposée au patient dès la consultation chirurgicale ou anesthésique, en fonction des caractéristiques du patient et de l’acte opératoire. Cette décision doit ensuite être validée lors de la consultation pré-anesthésique et de la consultation infirmière préopératoire et confirmée avec le patient lors de l’appel de la veille pour les prises en charge en ambulatoire. L’arrivée du patient debout au bloc doit être identifiée sur le programme opératoire diffusé aux professionnels. Le mode de transport pour les patients peut être ré-ajustable à l’accueil en J0, pour répondre aux aléas.

2.2 Préserver la dignité du patient en assurant une tenue appropriée

Le choix de la tenue peut être mené par le cadre de l’UCA en lien avec les fonctions concernées : accueil, brancardage, accueil au bloc opératoire, équipes chirurgicales et anesthésistes. Cette tenue doit :

· Garantir le respect de l’intimité et la dignité du patient

· Permettre au patient de ne plus avoir le sentiment d’inconfort ou de gène

· Préserver la sécurité du patient

· Permettre au patient de choisir son mode de transport jusqu’au dernier moment

2.3 Définir le mode de transport envisagé avant et après la prise en charge au bloc opératoire

2.4 Adapter les modes et vecteurs de communication auprès du patient :

· Recenser les informations à délivrer au patient avant son hospitalisation

· Formaliser des plaquettes d’information à remettre aux patients pour répondre aux interrogations du patient

2.5 Adapter les prémédications à ce type de prise en charge

2.6 Réfléchir sur les tâches en redéfinissant la place de chacun dans le parcours « patient debout » avant, pendant et après le passage au bloc opératoire

2.7 Identifier et gérer les risques

Une analyse des risques a priori doit etre réalisée en amont de la mise en place du « patient debout » afin de d’identifier les risques et les éventuels dysfonctionnements impactant chacune des étapes de la prise en charge du patient (de l’entrée jusqu’à la sortie) et ainsi mesurer les impacts d’une telle démarche sur l’organisation globale de l’UCA et/ou du bloc opératoire.
Cette cartographie du processus de prise en charge a priori permettrait ainsi d’identifier et de prévenir en amont l’ensemble des risques tels que les chutes et les pertes d‘effets personnels. L’approche et les outils Lean (ingénierie des organisations de santé) peuvent être une aide précieuse.

2.8 Valoriser le rôle et la place du brancardier dans la prise en charge du patient opéré

3. Evaluer l’organisation

L’évaluation de la démarche peut s’appuyer sur les fiches de déclarations des évènements indésirables, pour traiter les dysfonctionnements identifiés.

Un CREX (comité de retour d’expériences) peut être mis en place pour l’analyse des événements indésirables déclarés et pour éviter qu’ils ne se reproduisent.

Il est également important de recueillir de façon continue le niveau de satisfaction des patients et des professionnels, médicaux et non médicaux. Le suivi de l’évolution des indicateurs initialement définis permet également la mesure des résultats de la démarche.

Cette réponse vous paraît-elle utile ?

Commentaires - Soyez le premier à déposer un commentaire

Pour ajouter un commentaire vous devez vous identifier

Inscription

Vous êtes actuellement sur la page consacrée à Mettre en œuvre la démarche « patient debout » au bloc opératoire (Méthode ♦ Kit de productions) qui traite de Interfaces.

Vous êtes perdu ?

Haut de page